Entretien avec Yaron Lifschitz

Metteur en scène de la compagnie australienne circa
Il y a une frontière entre l’humain et l’animal, entre la folie et la raison, entre la logique et les rêves … Nous vous invitons à dépasser cette frontière …

Yaron Lifschitz

Directeur australien de compagnie de cirque.

Plus de soixante spectacles vus dans 33 pays.

Compagnie Circa :

-2015 Close Up

-2014 Carnival of the Animals

-2013 Opus

Au-delà de la traduction littérale de « Beyond » pour « au-delà », que signifie ce titre énigmatique ?

Il y a une frontière entre l’humain et l’animal, entre la folie et la raison, entre la logique et les rêves … Nous vous invitons à dépasser cette frontière … et aller au-delà. C’est un rêve, une porte d’entrée vers l’inconscient. Beyond est un spectacle surréaliste  et que l’on souhaite émouvant.

Comment  est construit  ce spectacle pour parvenir à nous faire dépasser nos propres frontières ?

C’est un mélange de cirque acrobatique (trapèze et mâts chinois notamment) avec un univers fait de costumes d’animaux, de rubik’s cube … le tout accompagné de ballades et d’Electronica. Peut-être somme-nous dans un cabaret, un zoo, un asile ou bien une scène de théâtre ?

Mais y-a-t-il véritablement une trame à ce  spectacle ? Le rêve d’ailleurs peut-il avoir une trame ?

Nous parlons ici des terriers de lapins, comme dans Alice au pays des merveilles, et nous tombons dedans. Ils nous mènent vers la prochaine étape. C’est peut-être aussi comme dans les écrits de Dante. Mais nous laissons des traces, des motifs s’assemblent et des personnes refont surface …

Mais au fait que trouve-t-on Beyond ?  Est-ce si différent de chez nous de l’autre côté ?

Je pense que c’est comme dans la vie, on peut tout y trouver … Mais, si au lieu de trouver cet endroit colonisé par Freud et des démons, nous trouvions à la place une beauté espiègle, de l’humour et beaucoup de tendresse ? C’est ce rêve-là, c’est mon rêve !

Vous êtes une compagnie australienne de cirque nouveau, quel est la place du cirque traditionnel ?

Le cirque traditionnel nous donne notre langage et nos attitudes, et le cirque contemporain nous en libère et permets de créer de nouvelles expériences, et de trouver de nouvelles significations. Au final, nous ne formons tous qu’une grande famille.

Retourner en haut de la page

S'inscrire à la newsletter Odyssud

Pour vous inscrire à notre newsletter,
veuillez renseigner votre adresse email :

CAPTCHA
Cette question sert à prévenir les soumissions de formulaire automatisées.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.