Danse

Andrés Marín, Kader Attou / Divana (Rajasthan) : Yātrā

03 > 04 mai.
jeu 03
20:30
ven 04
20:30
Durée : 1h10
grande salle
Danse

Andrés Marín, Kader Attou / Divana (Rajasthan) : Yātrā

Une rencontre rare, un dialogue au sommet entre le flamenco actuel, la musique du Rajasthan et le hip-hop.

À l’apogée de son flamenco, Andrés Marín, qui s'est fait connaître à Odyssud dans son duo avec Bartabas, part en pèlerinage en Inde aux sources mythiques de son art – Yātrā signifie voyage en sanscrit – et s’expose à un pas de deux pleinement maîtrisé avec des danseurs de Kader Attou. Les deux chorégraphes se fondent dans l’esthétique de l’autre et posent un regard actuel sur leur propre danse pour mieux en retrouver l’essentiel et l’intensité. Ce dialogue entre le hip-hop solaire et épuré de Kader Attou et le flamenco iconoclaste d’Andrés Marín est emporté par le souffle des joutes musicales et vocales de l’Ensemble Divana, magnifique formation de musiciens traditionnels du Rajasthan. Une aventure rare où chacun garde ses forces vives, tout en s’ouvrant à l’autre. 

Distribution

Chorégraphie Andrés Marín et Kader Attou / Composition musicale live Régis Baillet, Ensemble Divana (Rajasthan) / Interprètes Andrés Marin, Mehdi Ouacheck, Amine Boussa - Florent Gosserez (en alternance) / Percussions Dani Suárez / Musique interprétée en direct par l’Ensemble Divana (Rajasthan) : Chant Anwar Khan Manghanyiar, Kamanchiya Ghewar Khan Manghanyiar, Sarangui Mehardeen Khan Langa, Kartâl Gazi Khan Barna, Dholak Feiruz Khan Manghanyiar / Création lumières Fabrice Crouzet / Son Kike Seco / Régie plateau Raphael Lauro

Presse

« Un voyage aux sources du flamenco : l'Inde du Nord. Un périple comme un retour aux racines, tout en cherchant des nouvelles alliances tant chorégraphiques que musicales du côté du hip-hop. Une aventure à suivre. » Télérama

« Andrés Marín maîtrise à la perfection l'art de ces ancêtres. Le corps serré, tout de noir vêtu, le ventre contracté, le danseur a su emmener le flamenco là où encore personne ne l'attendait. Il l'a transcendé, bousculé jusqu'à le faire vivre à travers la musique traditionnelle entêtante, envoûtante, mystérieuse d'indiens du Rajasthan, l'ensemble Divana. » La Voix du Nord

« Le dialogue entre l'un des pionniers du hip-hop en France et l'un des artistes les plus significatifs du flamenco actuel, témoigne en effet de ces différences. Mais leurs gestuelles, aux énergies très contrastées, se font pourtant écho. Une rencontre entre le duel et le miroir. Le flamenco et le hip-hop sont des danses contemporaines, c'est-à-dire en vie, et évoluent, se cherchent, se confrontent, se rencontrent. Ce qui fait toute la force de ce duel en symétrie. » Toute la Culture

Coproduction Le Manège Scène Nationale de Maubeuge – Philharmonie de Paris – Artemovimiento.

Vous aimerez aussi...

Le flamenco et les danses espagnoles au sommet, par une troupe absolument exceptionnelle de 35 danseurs et 7 musiciens.

Danse
Ballet National d’Espagne
Zaguán, Alento / Antonio Najarro
Ballet National d’Espagne

L'énergie organique et la transe de danseurs hip-hop

sous influence d'un étrange percussionniste.

Danse
Scandale
Pierre Rigal
Scandale

 Cinq patineurs virtuoses, rebelles de la glisse,

qui vont se révéler d’incroyables danseurs contemporains.

Danse
Le Patin Libre
Vertical Influences
Le Patin Libre
Retourner en haut de la page

S'inscrire à la newsletter Odyssud

Pour vous inscrire à notre newsletter,
veuillez renseigner votre adresse email :