Illusion visuelle / Danse / Musique baroque

Aria

27 > 30 nov.
Tarif C(de 16 à 28 €) /

Grande Salle

ARIA arie barocche nell’aria

No Gravity Theatre / Roma Barocca

 

Un monde merveilleux et irréel, un spectacle magique mêlant danse en apesanteur et musique baroque italienne en live.

 

Déjà venue en 2016 avec De l’Enfer au Paradis d’après Dante, la No Gravity Dance Company du chorégraphe italien Emiliano Pellisari revient ici avec un nouveau spectacle aux confins du merveilleux. L’illusion visuelle et la musique baroque sont ici réunies, toutes frontières abolies, dans un seul et même élan : le rêve de l’Homme de voler et d’aller au-delà de toute compréhension. Un monde d’illusions surgit, les danseurs volent dans les airs grâce à un stratagème tenu secret, les tableaux font régner le rêve, la beauté suprême, l’étonnement et l’émotion en défiant les lois de la physique et de l’esprit. Spectaculaire !

 

Note d’intention d’Emiliano Pellisari 

L'imaginaire créatif d’Aria s’appuie sur l’idée que l'art doit avant tout faire naître l’admiration et que le jeu intellectuel n'est que secondaire. À la base du processus créatif sont les rêves, la beauté et l’étonnement. Ce n’est que si le spectateur laisse l’émotion le gagner, qu’il ressentira des perceptions ; des flashs, pour lui permettre de trouver des indices afin de décoder les symboles sur lesquels les tableaux sont construits. C’est donc ainsi que le spectateur pourra commencer son initiation, en se voyant proposer une sorte de « petit guide », composé de symboles, de jeux d’analogies et de suggestions qui viendront enrichir son propre imaginaire.

Distribution

No Gravity Dance Theatre en collaboration avec Emiliano Pellisari Studio et l’Ensemble Roma Barocca / Création, direction et mise en scène Emiliano Pellisari / Chorégraphie Mariana Porceddu / Direction musicale Prisca Stalmarski / Avec 6 danseurs, 5 musiciens et 2 chanteurs

 

Musiques de Vivaldi, Monteverdi, Pergolese, Broschi, Giacomelli, Kircher, Marcello, Sances, Tartini

 

2 chanteurs lyriques :
Georgina Susanne Bungaard
soprano, Angelo Bonazzoli  sopraniste


5 musiciens :
 Ewa Augustynowicz  violon, Corrado Stocchi violon, Carolina Pace flûtes et hautbois, Francesco Tomasi théorbe et guitare baroque, Matteo Scarpelli violoncelle


6 danseurs-acrobates :
Mariana Porceddu, Francesco Saverio Cifaldi, Antonio Cornelj, Nicholas Baffoni, Polina Klyuchnikova, Francesca Giangrasso

 

 

 

Dans la presse

« Des corps qui voltigent, planent dans l’air, suspendant leur chute libre. Véritable défi aux lois de la physique. » Il Tempo

 

« Les six danseurs sont excellents. Leurs corps sculptent des mouvements sinueux dans des acrobaties virtuoses… Une harmonie qui vous laisse sans voix… » Satinaria

Sponsor : Marco Polo Network.

Diffusion : Gruber Ballet Opera.

27 > 30 nov.
mer 27
20:30
jeu 28
20:30
ven 29
20:30
sam 30
20:30
Durée : 2h avec entracte

Grande Salle

Séances scolaires
CE, CM, Collèges et Lycées
jeu 28
14:15
Durée : 1h
Retourner en haut de la page

S'inscrire à la newsletter Odyssud

Pour vous inscrire à notre newsletter,
veuillez renseigner votre adresse email :

CAPTCHA
Cette question sert à prévenir les soumissions de formulaire automatisées.