Théâtre

Le Misanthrope Molière / Lambert Wilson / Peter Stein :

06 > 09 fév.

Lambert Wilson, magistral, porte au sommet l'intransigeant chef-d’œuvre de Molière.

 

Molière a écrit Le Misanthrope avec l’énergie d’un être révolté. Une fougue contre l’hypocrisie, contre les gens de la cour qui font et défont les réputations. En opposant à la vanité du monde l’amour absolu d’Alceste (Lambert Wilson, magnifique) pour Célimène, laquelle se révélera mondaine et manipulatrice, Molière exprime un idéalisme qui défiera le temps. Faut-il fuir ce que l’on exècre et se retirer du monde ? Ou sommes-nous condamnés à composer avec nos semblables ?
Une rencontre exceptionnelle entre cette œuvre magistrale, d’une saisissante modernité, et la vision d’un maître, le grand metteur en scène Peter Stein, au sommet de son art.

Distribution

De Molière / Mise en scène Peter Stein / Avec Lambert Wilson, Jean-Pierre Malo, Hervé Briaux, Brigitte Catillon, Manon Combes, Pauline Cheviller, Paul Minthe, Léo Dussollier, Patrice Dozier, Jean-François Lapalus, Dimitri Viau / Décors Ferdinand Woegerbauer / Costumes Anna Maria Heinreich / Lumières François Menou / Assistance à la mise en scène Nikolitsa Angelakopoulou

Dans la presse

« Longtemps qu’on n’avait pas vu un Misanthrope de Molière si sauvagement amoureux, si brutalement romantique, si noir. » Télérama

 

« Une distribution de haute qualité. » Figaroscope

 

« Lambert Wilson, un grand Alceste. » Le Figaro

 

« Le spectacle à voir absolument. » Vanity Fair

 

« Remarquable. Un Lambert Wilson passionné. » Le Parisien

 

« Wilson est magistral. » Télérama

06 > 09 fév.
jeu 06
20:30
ven 07
20:30
sam 08
20:30
dim 09
17:30
Durée : 1h40

Grande Salle

Molières 2019

2 nomintations : 

Comédien (Lambert Wilson), Comédienne dans un second rôle (Brigitte Catillon)

Retourner en haut de la page

S'inscrire à la newsletter Odyssud

Pour vous inscrire à notre newsletter,
veuillez renseigner votre adresse email :

CAPTCHA
Cette question sert à prévenir les soumissions de formulaire automatisées.