Théâtre

La mouche Christian Hecq, Valérie Lesort :

05 > 07 fév.

Entre poésie décalée et tendresse trash, une version de La Mouche qui emprunte plus à Strip-Tease qu'à Cronenberg. 

05 > 07 fév.
ven 05
20:30
sam 06
20:30
dim 07
15:00
Durée : 1h40

Grande Salle

 

Molières 2020
Molière de la Création visuelle
Molière du Comédien (Christian Hecq)
Molière de la Comédienne (Christine Murillo)
et 4 nominations

Entre poésie décalée et tendresse trash, une version de La Mouche qui emprunte plus à Strip-Tease qu'à Cronenberg. 

Au coeur d’un village dans les années 60, Odette vit avec son fils cinquantenaire Robert. Ce dernier passe le plus clair de son temps à créer une machine à téléportation. On assiste au quotidien excentrique de ce drôle de couple qui se ponctue par des expériences scientifiques plus ou moins réussies. Comme dans le film de Cronenberg, tiré lui-même de la nouvelle de George Langelaan, Robert va tenter de se téléporter, mais une mouche s’est glissée dans la machine infernale, et l’apprenti chercheur va peu à peu se transformer en insecte géant. Entre poésie décalée et tendresse trash, un spectacle hors du commun à l'univers visuel spectaculaire et désuet ou excellent Christine Murillo et l’irréristible Christian Hecq (de la Comédie Française), dont le jeu d'acteur très physique a déjà réjoui le public d'Odyssud à de nombreuses reprises, notamment dans Les Rustres de Goldoni.

Distribution

Librement inspiré de la nouvelle de George Langelaan / Adaptation et mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq / Avec Christian Hecq de la Comédie-Française, Valérie Lesort, Christine Murillo, Jan Hammenecker / Scénographie Audrey Vuong / Lumières Pascal Laajili / Création sonore et musique Dominique Bataille / Guitare Bruno Polius-Victoire / Costumes Moïra Douguet / Plasticiennes Carole Allemand et Valérie Lesort / Assistant à la mise en scène Florimond Plantier / Création vidéo Antoine Roegiers / Technicien vidéo Eric Perroys / Accessoiristes Manon Choserot et Capucine Grou-Radenez

Dans la presse

« Maître ès mimiques, comédien de la gestuelle, Hecq joue mieux que personne l'introverti, le génie qui s'ignore, pieds en dedans, un peu savant, un peu fou, moitié bredin, moitié Nobel. » Le Figaro


« Une fable comique exceptionnelle qui, sous le masque de la science-fiction, préfigure l'avenir de la relation entre la machine et l'homme. » Le Figaro magazine
 

« ... Une performance, une de plus pour Christian Hecq, acteur-marionnette de lui-même. Dépassant la lourdeur technique du dispositif, il est dans le jeu en permanence, et on voit qu'il se régale dans ce casse-tête de la transformation à vue... » Le Monde

 

« Plus visuels que textuels, l’humour et l’effroi portés par ce spectacle hors du commun sont constamment surprenants. » Le journal du Dimanche
 

Production C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord & Compagnie Point Fixe
Coproduction Les Célestins, Théâtre de Lyon ; Espace Jean Legendre – Théâtres de Compiègne ; Le Grand R, Scène nationale de La Roche-sur-Yon
« La Mouche » in Nouvelles de l'Anti-Monde de George Langelaan © Robert Laffont

05 > 07 fév.
ven 05
20:30
sam 06
20:30
dim 07
15:00
Durée : 1h40

Grande Salle

 

Molières 2020
Molière de la Création visuelle
Molière du Comédien (Christian Hecq)
Molière de la Comédienne (Christine Murillo)
et 4 nominations

Production C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord & Compagnie Point Fixe
Coproduction Les Célestins, Théâtre de Lyon ; Espace Jean Legendre – Théâtres de Compiègne ; Le Grand R, Scène nationale de La Roche-sur-Yon
« La Mouche » in Nouvelles de l'Anti-Monde de George Langelaan © Robert Laffont

Retourner en haut de la page

S'inscrire à la newsletter Odyssud

Pour vous inscrire à notre newsletter,
veuillez renseigner votre adresse email :

CAPTCHA
Cette question sert à prévenir les soumissions de formulaire automatisées.