Musiques
Chanson

Wally Le projet Derli :

25 janvier

L'Aria
Cornebarrieu

Rue du 11 Novembre 1918
> voir le plan

Accompagné de 5 musiciens, le chanteur-humoriste Wally dévoile ici son côté sensible et ses interrogations sur le monde.
 

Regarder la vidéo
Acheter
25 janvier
mar 25
20:30
Durée : 1h30

Placement libre

Accompagné de 5 musiciens, le chanteur-humoriste Wally dévoile ici son côté sensible et ses interrogations sur le monde.
 

Sans le savoir, lorsque Prévert écrit « L’amiral Larima/Larima quoi/la rime à rien/l’amiral Larima/l’amiral Rien », il faisait presque déjà du Wally. Or Prévert n’est pas que de l’humour, il est aussi de la tendresse, de la prise de parole sociétale. Si vous validez que l’on puisse faire les deux, vous obtenez Wally ET DerliJusque-là reconnu en grande partie par un public de chansons d’humour, Wally signe ici des chansons immédiates, émouvantes, pleines de sens, et qui racontent la nostalgie du beau, la joie des petits moments de la vie, et qui donnent des envies de la faire grandir cette p*** de vie. « Il faut se lâcher avant que ça lâche » commence-t-il les concerts de Derli, un projet dont l’ambition de départ était de faire cinq ou six représentations pour le plaisir.

 

Aujourd’hui, c’est un orchestre qui, sous la direction de Nicolas Lescombe, sonne classique avec bois, violon, violoncelle, contrebasse, clarinette et percussions. Parfois, Wally s’assoit pour simplement les regarder interpréter sa musique. Car la musique et la musicalité reviennent toujours dans son vocabulaire. Lui qui est pourtant reconnu pour ses mots, se dit plus un « idéeur » qu’un auteur ! En chanson, comme en art plastique, il se dit plus « sensible à l’idée qu’à la forme, mais si les deux sont là, c’est encore mieux ! ».


N’empêche, les mots de Derli vont droit au cœur que ce soit dans sa déclaration d’amour presque impudique de cinquantenaire, aux souvenirs émus de ses grand-parents, ou dans le souvenir de Remi Fraisse (« J’aurais préféré ne pas avoir à l’écrire »). Ici, maintenant, Wally raconte ce qu’il voit, et il a une bonne vue. Un chanteur est né. Un vrai « ARTistan ».

Distribution

Guitare, guitarelélé, cymbales et chant Wally / Clarinette, accordéon, percussions, chant Nicolas / Violoncelle, boite à musique, percussions, chant Marie /  Violon, percussions, chant Thomas / Contrebasse, basselélé Franck / Batterie, percussions Pierre / Régie lumière et scénographie Xavier / Régie son, régie générale Pascal

Dans la presse

On connaissait sa grandeur de talent, on connaît maintenant sa sensibilité, sa générosité non moins immense. » Francofans

 

Des thèmes, des mots ciselés, une musicalité sans faille : Wally a réussi son projet, son pari ! Et faire lever le grand théâtre d’Albi lors d’une première partie (Juliette) n’est pas à la portée de tous. » La Dépêche du Midi

 

On peut être touché, on pleure, on rit. C’est un spectre d’émotions assez large. » Le Progrès


Un nouveau Wally dans l’air du temps. » Centre Presse


 

 

Aller plus loin

 

 

25 janvier

L'Aria
Cornebarrieu

Rue du 11 Novembre 1918
> voir le plan

mar 25
20:30
Durée : 1h30

Placement libre

Retourner en haut de la page

S'inscrire à la newsletter Odyssud

Pour vous inscrire à notre newsletter,
veuillez renseigner votre adresse email :

CAPTCHA
Cette question sert à prévenir les soumissions de formulaire automatisées.